Illustration moins-values immobilières : pénalisantes pour les propriétaires ?

Les prix de l’immobilier dans certaines municipalités se sont effondrés en raison de la crise financière. Début 2022, le taux immobilier moyen se situait à un taux de 1,05%. Avec ces nouveaux prix bas, de nouveaux acquéreurs tentent d’obtenir des crédits pour exploiter les biens immobiliers. En revanche, les faibles taux ne profitent pas à tout le monde. Dans certaines communes les prix au m² se sont effondrés.

La moins-value immobilière n’épargne pas les propriétaires des biens concernés. Ils se retrouvent dans l’obligation de trouver d’autres alternatives pour leur rachat de crédit.

Moins-value immobilière : une tendance observée dans le Centre de la France ?

Dans une ville qui fait face à une crise du logement, la perte de valeur d’un bien est un phénomène courant. Selon la situation géographique de la ville, il faut plus ou moins de temps pour qu’elle attire de nouveaux ménages et que la tendance des prix de l’immobilier s’inverse.

Par exemple, Vierzon, dans le département du Cher, connaît un recul de ses prix de l’immobilier ancien de -6% en 10 ans.

source : meilleurs agents, prix de l’immobilier

Cette petite ville est tranquille, parfaite pour ceux qui aiment s’éloigner de la vie trépidante et trépidante de Paris ou d’autres grandes villes. Il a une histoire riche avec des musées, des monuments et des événements intéressants avec un éventail de choses à offrir aux visiteurs. En revanche, l’immobilier ne décolle pas. Le prix moyen du m2 ne dépasse pas 941 en février 2022. 

Le recul le plus fort de la région Centre-Val de Loire concerne la petite ville de Nevers avec -11% en 10 ans. Ne parlez pas de rachat de crédit aux propriétaires du secteur, qui sont désemparés de voir le peu d’intérêt immobilier que présente leur ville.

Alors que les propriétaires voient leurs résidences principales perdent 7% en moyenne en 10 ans, les jeunes couples cherchant à s’installer dans les départements du centre peuvent profiter de prix très accessibles. En effet, il est possible de s’offrir une maison avec un jardin à moins de 750€ au m2. De quoi attirer les parisiens à la recherche de nature avec leurs enfants.

Moins-value immobilière : le meilleur moment pour déménager ?

Le processus de devenir propriétaire est passionnant. Cependant, c’est aussi très intimidant – et il y a beaucoup de choses à considérer avant de franchir le pas et à devenir votre propre patron (dans une certaine mesure). Lancer une opération immobilière rentable ne se fait pas en claquant des doigts. Il faut être conscient des risques que cela implique et qu’une moins-value immobilière peut arriver à moyen ou long terme. Il faut investir dans la pierre le plus tôt possible, avant de déménager dans une maison plus grande pour y installer sa famille.

Dans les villes du Nord de la France comme Roubaix, les prix de vente des maisons anciennes ont perdu près de 17% en 10 ans. Imaginez-vous revendre une maison 150 000€, que vous aviez acheté 195 000€ 10 ans auparavant ? Il y a une dizaine d’années, le taux immobilier moyen était de 3,6% sur 20 ans. Les propriétaires qui préféraient vendre leur logement et déménager plutôt que de garder leur bien ont réalisé une belle économie. En revanche, d’autres ont dû mettre la main au portefeuille. Les mensualités payées au bout de 10 ans, plus les pénalités de remboursement anticipé ne permettaient pas de rentabiliser le bien immobilier.

Le rachat de crédit avec moins-value immobilière : une opération rentable ?

Afin de faire face aux mensualités, de nombreux ménages profitent de taux avantageux par le biais d’un refinancement hypothécaire ou d’un emprunt. Par exemple, ceux qui avaient contracté un crédit en septembre 2016 ont pu le faire à 1,45%. Aujourd’hui, de nombreux propriétaires peuvent racheter leur crédit immobilier à un taux de 0,65 % sur 15 ans. Il s’agit d’une baisse importante par rapport aux 4 % sur 30 ans qui étaient courants dans le passé. Les moins-values immobilières peuvent pénaliser les propriétaires dans cette situation de rachat de crédit. Explications.

En région parisienne, à Vaux-le-Pénil, la vente de maisons et d’appartements anciens est en plein déclin. Les prix ont suivi une évolution baissière de 15% en 5 ans. La construction de nouvelles maisons, combinée à la hausse des prix des logements neufs, a entraîné une tendance à la baisse. Toute personne ayant acquis un bien immobilier 175 000€ il y a 5 ans, aurait perdu 20 000€ sur son achat initial.

Le propriétaire qui souhaite faire racheter son crédit doit être vigilant aux pénalités de remboursement anticipé ainsi qu’aux garanties de paiement que les sociétés financières demandent. En effet, si les coûts des frais annexes dépassent les 80% de la valeur hypothécaire engagée par la société de rachat de crédit, alors le particulier rencontrera des complications lors du remboursement de son crédit.

Bien immobilier en perte de valeur : attendre ou vendre ?

Sauf si un propriétaire rencontre un besoin immédiat de liquidités, il est conseillé d’attendre avant de vendre. A de nombreuses reprises, il a été observé que le marché de l’immobilier fluctue à la hausse après une période baissière. A long terme, il est rentable d’attendre en continuant de régler les mensualités à taux fixe.

La métropole de Lille illustre bien le fait d’attendre avant de vendre un logement en moins-value immobilière. En effet, malgré la conjoncture économique de 2008, depuis cette date le prix de l’immobilier a significativement augmenté de 30% en 14 ans.

Bien que le marché du logement commence à augmenter, il existe encore de nombreux villages en France qui n’ont pas connu une augmentation de leur marché du logement. En effet, alors que les régions centrales de la France ont connu une augmentation de la demande de logements, certains de ces villages sont trop éloignés et n’offrent pas les mêmes commodités que les gens souhaitent.

Le saviez-vous ? Le président français Emmanuel Macron a fait un excellent travail dans la réforme du secteur du logement en France. Il a augmenté la demande de logements dans les régions du centre de la France en offrant des incitations fiscales aux personnes qui y achètent des maisons.

A Propos de l'Auteur

Photo de Thomas Gautier, auteur du site Monelia.fr

Thomas Gautier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.