Illustration de l'inflation en france en 2022

Chaque mois, l’équipe de Monelia.fr se mobilise pour consulter le coût de la vie et de vous apporter des précisions sur son évolution en fonction de l’indice INSEE de l’inflation. Voici ce qui est devenu plus cher ou moins cher cette année. Le rachat de crédit fait partie des solutions pour contrer le taux d’inflation.

Découvrez les impacts de l’inflation en France pour l’année 2022 via notre article synthétisant les résultats définitifs de l’INSEE concernant l’inflation qui sont publiés en janvier 2022.

Le taux d’inflation au cours du mois dernier est de -0,2 %

L’indice INSEE des prix à la consommation était de 107,85 en Décembre dernier. Cela signifie qu’en moyenne, les ménages français dépensent une dépense supplémentaire de 0,81 € par mois grâce à l’inflation, alors qu’elle se situe à 0,2 %. Le rachat de crédit est un type de prêt qu’il est possible de contracter pour faire face aux situations telles que les inflations.

Au cours des 12 derniers mois, le coût de la vie en France a augmenté de +2,8%. C’est bien mieux que la valeur de 2% proposée par la BCE définie comme saine.

Source : Insee – indices des prix à la consommation

Après la crise économique provoquée par le coronavirus, Francfort continue d’injecter de l’argent dans le système bancaire pour créer de l’inflation. Le coronavirus a causé beaucoup de problèmes dans l’économie mondiale et l’institution de Francfort a dû agir. La Banque Centrale Européenne a décidé d’injecter de l’argent dans l’économie en créant de l’inflation. Il s’agit d’un effort pour stimuler les dépenses et la consommation.

Ses initiatives n’ont pas vraiment aidé avec l’inflation actuelle. C’est en fait un retour inattendu de la consommation internationale qui a causé tout ce chaos. Ils se font concurrence pour les marchandises et cela a entraîné une hausse des prix alors que les personnes essaient de s’approvisionner autant qu’ils le peuvent avant que les stocks ne soient à nouveau épuisés.

Zoom sur la liste des biens et services en augmentation sur 2022

Le coût de la vie augmente progressivement. Lorsque vous tenez compte de l’augmentation de votre loyer, de l’eau et de la collecte des déchets, vous remarquerez que cette année, le coût de la vie a augmenté plus vite que l’inflation.

Important : A l’heure où les Français sont plus habitués au travail à distance et aux réseaux sociaux, les prix de la communication ont augmenté. Les prix sont restés stables sur la dernière année (+3,1%).

Les prix du transport ont beaucoup augmenté cette année, avec une hausse de 6,3 % sur l’ensemble du marché. Le prix du transport a beaucoup augmenté cette année. Les prix ont augmenté de 6,3 % sur l’ensemble du marché, ce qui représente une augmentation significative par rapport aux 3,7 % de l’année dernière. Ceci est le résultat de nombreux facteurs, tels que les prix du carburant et les coûts de main-d’œuvre. Le coupable de l’inflation est sans doute à cause de la hausse du coût de l’énergie qui a atteint une hausse de 18,5% en 1 an. Cependant, les nouvelles sont prometteuses puisque les prix des produits pétroliers ont chuté de 2,2 % entre novembre et décembre.

Les prix des denrées alimentaires augmentent également. Les prix des produits frais ont augmenté de 3,3 %, mais ceux des « autres aliments » n’ont augmenté que de 1 %. Les Français dépensent moins en nourriture, donc les hausses de prix vont à terme modifier leur budget alimentaire.

Les prix des produits manufacturés ont récemment augmenté à l’échelle mondiale. Cette hausse a débuté en janvier et s’est poursuivie jusqu’en novembre (+1,2 %), après cela, on observe une période de stabilité jusqu’à la fin de l’année. L’augmentation des dépenses des consommateurs en vêtements et chaussures est devenue beaucoup plus palpable cette année avec +3,2 %. Heureusement, il y aura toujours ces offres quotidiennes et autres ventes privées sur nos marques préférées.

Qu’en est-il des prix en baisse sur notre territoire en 2022 ?

Après une récente vague d’infections à coronavirus, la France voit enfin des signes de croissance économique. Cette croissance s’est accompagnée d’une baisse des prix sur le marché des soins de santé ainsi que d’une augmentation de l’emploi.

A noter : Le coût des produits de santé est resté stable au cours des 12 derniers mois. Cela est dû au fait qu’il n’y a eu aucun changement dans les prix des produits de santé au cours de cette période.

Le centre de recherche français de l’INSEE a constaté que le service de santé d’un an a diminué de 0,6%. Le prix d’une hospitalisation en France a baissé de 2,3% et le prix d’une consultation chez un spécialiste a également baissé. Les coûts des soins ambulatoires tels que la physiothérapie, les soins infirmiers et les traitements médicaux ont également diminué.

Les prix du tabac sont restés stables entre novembre et décembre, ainsi que pour l’année écoulée. Cela est dû au fait que l’industrie du tabac dispose d’un système de lobbying efficace pour maintenir les prix bas. En conséquence, les ventes de tabac ne diminuent pas – elles augmentent en fait.

Cet indice montre comment le coût de la vie a évolué au fil du temps.

L’inflation sous-jacente française a augmenté de 2,0 % en un an, ce qui est inférieur à celle de septembre 2017 où elle était de 2,3 %. L’inflation sous-jacente française est utilisée pour mesurer le niveau global des prix en France sans inclure les éléments volatils tels que l’énergie et l’alimentation.

L’inflation ne tient pas compte des variations saisonnières. Elle ne prend pas non plus en compte les biens dont les prix sont volatils. Les produits laitiers, les produits frais et le pétrole sont trois exemples de produits pour lesquels les variables climatiques peuvent jouer un rôle important.

Cet indice est généralement davantage utilisé par les économistes pour mesurer l’évolution des coûts de production. Elle reflète également le degré de “confrontation” entre l’offre et la demande.

A Propos de l'Auteur

Photo de Thomas Gautier, auteur du site Monelia.fr

Thomas Gautier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.