Le surendettement bancaire survient lorsqu’une banque a plus de prêts qu’elle n’a les fonds nécessaires pour payer. Ceci est également connu sous le nom de “déficit de capital”. Lorsqu’une banque est surendettée, elle doit utiliser ses propres fonds pour soutenir les prêts qu’elle a consentis. 

Si la banque est également à court de liquidités, cela peut entraîner la faillite. Lorsqu’une banque est surendettée, les répercussions financières peuvent impliquer une atteinte à sa capacité à maintenir la liquidité (capacité à faire face à ses obligations), la possibilité d’une faillite, voire une réduction de la protection des contribuables. Cela peut avoir pour effet sur les clients individuels des banques une probabilité accrue de défaillance des emprunteurs et un accès réduit au crédit.

A Propos de l'Auteur

Photo de Thomas Gautier, auteur du site Monelia.fr

Thomas Gautier